3+2+1+Leaders+Masson+Inergens+090417

Expérience d’auteur pour devenir leader en mode projet

 

Philippe Masson, administrateur référent du groupe Inergens et dirigeant de MyDev, partage son expérience autour de l’écriture de son livre « 321 Leaders ». Une belle façon d’illustrer comment devenir leader en mode projet.

—-

 

Publier un livre n’est pas qu’une expérience d’écriture, c’est une expérience de leadership en mode projet comparable à la production d’un film.

 

Elle est riche d’enseignements pour les entrepreneurs et les managers entreprenants auxquels mon livre 3-2-1 Leaders s’adresse.

 

Je l’avais constaté dès 2002, quand je me suis lancé dans l’écriture de « Manager Humaniste », puis en 2011 lorsque j’ai réédité ce premier ouvrage.

 

J’en ai tiré les conséquences quand j’ai été saisi au printemps 2015 par l’envie de me lancer dans la production d’un nouveau livre, centré sur le leadership en mode projet.

 

J’ai retrouvé à l’époque l’alignement des planètes indispensable au lancement de tout projet entrepreneurial :

– des convictions profondes sur la raison d’être de son projet – en l’occurrence faire comprendre à mes lecteurs que le leadership en mode projet est bon pour les entreprises et accessible à tous

– la lucidité sur mes atouts pour réussir un tel projet (plaisir d’écrire, richesse de mes expériences et de mon réseau d’interlocuteurs de confiance, maîtrise de mon temps) et sur mes limites ( notoriété personnelle ou institutionnelle, reconnaissance académique)

– l’envie de me lancer dans un nouveau challenge – dans ce cas écrire la VO en anglais

– et l’opportunité d’en tirer parti pour son entreprise  – développer la notoriété de MyDev et faciliter la transmission de mes apports de contenu

 

Je suis convaincu que ces quatre conditions sont nécessaires et suffisantes pour se lancer dans un projet – sans nécessairement attendre d’avoir complètement étudié le marché et/ou produit un business plan ou un plan d’action détaillé, au risque de voir passer les trains.

 

Il faut en revanche  tirer les enseignements de ses expériences – ce qui m’a conduit à m’impliquer dans le marketing du livre et à lancer mon blog 321leaders plusieurs mois avant la parution.

 

Il faut être prêt à s’adapter, comme je l’ai fait lorsque mon futur éditeur « digital » (Boostzone Editions) m’a convaincu d’enrichir mes expériences du leadership en mode projet de celle d’autres managers ou entrepreneurs: c’est au total une équipe de quinze contributeurs dont j’ai pu et dû exploiter les histoires passionnantes pour illustrer mon propos dans chacun des chapitres.

 

Et il faut aussi comme je le raconte dans le livre être prêt à « payer le prix » du leadership entrepreneurial- en mettant toute son énergie dans son projet, en pensant aux autres (clients, équipiers, partenaires) avant de penser à ses propres intérêts, et en acceptant d’assumer les risques d’une aventure qui ne peut pas être un long fleuve tranquille.

 

Il faut enfin, après avoir réussi à donner du sens à son projet et à créer et entretenir des relations de confiance, se donner les moyens de passer les relais en laissant derrière soi une organisation tonique, capable de maintenir une dynamique de projet pour s’adapter à l’environnement tout en donnant à ses équipes des repères assez stables pour qu’elles soient performantes. Mais ceci est une autre histoire…que les lecteurs de mon livre auront tout le loisir de méditer.

 

Pour en savoir plus, suivez le blog des leaders en mode projet

 

 

facebooktwitterlinkedinmail